Ben Malango
Catégorie

Le déplacement du Tout Puissant Mazembe seul club congolais encore en lice en campagne africaine s'annonçait périlleux et cela s'est confirmé.
Les corbeaux de Lubumbashi ont laissé leur peau à Casablanca en s'inclinant devant le Raja Athletic club sur la note de 2-0.
Un scénario idéal pour les aigles verts du Maroc qui trouvent le chemin de filer dès la 6e minute. Profitant d'un corner de rahimi, Ben Malango cloue son ancien gardien de but Sylvain Gbohou avec une tête décroisée poteau rentrant. 1-0, Raja fait une entame impeccable du match en contrôlant le milieu de terrain congolais orphelin de trésor Mputu suspendu par le Club.

Face à un Mazembe moins tranchant et inoffensif, Raja se balade, mais n'arrive pas à doubler la mise jusqu'à la pause.
Après les citrons, Glody Likonza et Miché Mika qui devraient alimenter Jackson Muleka n'y arrivent pas par contre Fabien Ngoma, l'autre congolais de Raja fait la loi, mais sans succès.
Pamphile Mihayo injecte alors Patou Kabangu à la 63e minute, puis Thomas Ulimwengu, mais Mazembe ne carbure pas.

Les Rajaouis alourdissent la marque à la 79ème minute comme le premier but de la tête, mais le nom du buteur a changé. C'est le milieu Bader Benoun qui trompe pour le portier ivoirien de Mazembe 2-0. Une belle option prise par le club marocain dans ce quarts de finales aller avant le retour prévu, le samedi 7 mars 2020, à Lubumbashi à Kamalondo.

Impossible n'est pas mazembien, l'espoir est permis pour l'équipe congolaise. Il faudra marquer trois fois pour voir Mazembe passer la prochaine étape.

Doudou Mbala