Kitenge Yesu, haut représentant et envoyé spécial de Félix Tshisekedi
Catégorie

Depuis un certain temps en République Démocratique du Congo, une idée d'un dialogue se dessine dans certaines plates formes politiques et dans les griefs des certains politiciens.

À en croire Kitenge Yesu, haut représentant et envoyé spécial de Félix Tshisekedi, la déclaration sur le fameux dialogue national est maladroite manquant de tacts. Du mauvais théâtre pour de mauvais acteurs, a-t-il écrit sur son compte twitter.

Selon certains observateurs avertis, le comble est dans la tête de l'homme politique congolais, qui dit dialogue dit partage de pouvoir, récupérer ce qu'on a pas pu obtenir avec les élections.

Signalons que cette idée d'un dialogue franc est soutenue par la plate forme lamuka. Par contre le haut représentant et envoyé spécial de Félix tshisekedi n'a pas du tout engurgité la proposition de Lamuka et compagnie : " Ruse d'Ulysse des temps modernes, cheval de troie, monologue lamukiste. N'oublions pas un passé récent. Selon le droit canon seul le pape est infaillible ", tacle Kitenge Yesu.

Par ailleurs, les analystes soutiennent également que les assemblées provinciale, nationale et le sénat sont à priori des lieux constitutionels, où doivent se tenir en permanence des dialogues entre pouvoir et opposition, exécutif, judiciaire et législatif.

Pop Kidimbu