Pascal Beverragi en pleine conférence
Catégorie

Huit mois après avoir pris les commandes du FC Saint Éloi Lupopo en succédant à Faustin Bokonda, Pascal Beverragi se réjouit du bilan à mi-parcours réalisé par son comité sportif.

De ce fait, le président sponsor des cheminots de Lubumbashi compte professionnaliser le club et le rendre plus moderne comme l'exigent les recommandations de la CAF.

Le numéro 1 des lumpas l'a déclaré au cours d'un échange avec la presse tenu ce jeudi à l'hôtel Rotana à Gombe.

Selon ce dirigeant, le sponsoring et le management fort sont les deux éléments clés qui feront de Lupopo un club fort et respecté pas seulement en RDC, mais aussi sur le continent. "

Aujourd'hui nous avions participé à une séance d'information à la Fecofa qui nous a expliqué la réglementation de la CAF, envue de professionnaliser les clubs évoluant en première ligue.

On nous a expliqué comment en dehors des réglementations de la CAF, la Fecofa a eu la mission d'accompagner les clubs à devenir professionnel. Nous tenons à nous conformer ", a indiqué Pascal Beverragi, au cours de cet échange au quel ont pris le patron du staff technique de Lupopo Papy Kimoto, il a été aussi question de fixer l'opinion sur les objectifs des lumpas cette saison à la reprise du championnat national de la ligue 1.

À ce sujet, le président sponsor des cheminots a souligné que son équipe est à la Linafoot pour chercher l'une des 3 places qualificatives pour les interclubs.

Autre chose évoquée durant ce face à face avec la presse, c'est l'organisation du club. Une question qui a emmené Pascal Beverragi a confirmé son intérêt à tout mettre en œuvre pour redorer l'image ternie de Lupopo en se dotant des infrastructures de qualité.

'' Que dit un grand club, c 'est avoir un club professionnel approprement parlé. Cela veut dire répondre essentiellement à 5 objectifs majeures entre autre les objectifs d'organisation administrative, sportive, de management, organisation financière et les équipements qui sont au coeur de l'évolution d'une équipe moderne. C'est-à-dire avoir des infrastructures propres à vous telles que le stade et c'est ce qui est réfléchi tout le temps au sein du comité.

Je pense qu'aujourd'hui nous nous attelons déjà car c'est indispensable, a renchérit le patron des jaunes et bleus de Lubumbashi.

Doudou Mbala