Arrêt de bus à Kinshasa
Catégorie

La rentrée de classe a eu lieu ce lundi 12 octobre 2020 sur toute l'étendue de la ville province de Kinshasa. Tôt le matin on pouvait apercevoir les bleus et blancs sur les rues de Kinshasa. 
Mais à côté de cette rentrée, la difficulté du transport, fait que l'on a toujours constaté à la présence des élèves et étudiants sur les rues de Kinshasa. 

Les carrefours de Kinshasa, notamment, Magasin- Kitambo, triangle cité- verte, triangle Campus, Rond-point Ngaba, Rond-point victoire pour ne citer que cela étaient inondés de monde.

Chacun à l'attente du bus de sa destination. Les conducteurs eux, on profité de la situation pour faire ce qu'on appelle " le phénomène demi- terrain ". Quelques clients impatients de leur côté ont du revoir impérativement leur budget.

Déjà depuis plusieurs mois le transport en commun devenait un vrai casse tête pour les usagers de Kinshasa.
 En l'absence des bus transo presque invisibles sur les grandes artères de la ville, les kinois rencontraient autant d'obstacles pour atteindre le centre ville. 
Aujourd'hui encore les choses se sont empirées. 
  
Le ministre de transport et voies de communication, Didier Manzenga avait annoncé il y a environ deux mois, l'arrivée des nouveaux bus Transco en Provenance du Brésil. Tout dépendra de l'ouverture des frontières brésiliennes fermées à cause du coronavirus, étant  donné que la commande avait déjà été faite avait précisé Didier Manzenga.

Christel Insiwe