Tshisekedi, Kabila, Kamerhe, François Beya
Catégorie

Lors d'un tête à tête entre Félix Tshisekedi et Joseph Kabila le jeudi 13 mars 2020, à la cité de la N'Sele, les deux hommes ont convenu de privilégier dans la nomination des mandataires à la tête des entreprises du portefeuille de l'État. 

Les critères de compétence et de moralité à celle de l'appartenance politique était au centre du débat, pour éviter la politisation du portefeuille de l'État, outil important pour la bonne gouvernance du pays. S'agissant de l'évaluation de la mise en oeuvre de l'accord FCC-CACH, les deux personnalités ont noté qu'il y avait réellement un malaise dans le fonctionnement de la coalition, malaise dû aux malentendus et certains agissements et sorties médiatiques inappropriées dans les deux camps.

Un autre point qui a été abordé entre les deux partenaires de l'alternance, est celui relatif à la réforme de la CENI et de la loi électorale. Félix Tshisekedi et Joseph Kabila, ont promis de mener des réflexions dans le cadre de la coalition.

Foudre/Factuel.cd