Vital Kamerhe, Directeur de cabinet de Félix Tshisekedi
Catégorie

La presse congolaise, la population et les officiels de la République Démocratique du Congo suivent à la lettre ce qui se passera ce lundi 11 mai 2020, à la prison Makala, où est prévu le procès de Vital Kamerhe, Directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi.

Une audience publique est prévue pour la comparution de Vital Kamerhe avec le libanais, proprietaire des deux sociétés commerciales qui avaient gagné le marché, Jammal Salih ainsi que Jeannot Muhima, le chargé du service Import et Export de la Présidence.

Le Directeur de cabinet du Président Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe qui n'a pas toujours déposer sa lettre de démission jusqu'à ce jour, après avoir passé 33 jours en prison est poursuivi pour détournement des deniers pubics, blanchiment des capitaux et corruption. Les mêmes infractions sont également mises à charge de Jammal Samih et Jeannot Muhima.

D'après les sources judiciaires, 48 millions de dollars Américains sont sortis du trésor public pour la société Samibo SARL pour acheter et ériger 1500 maisons préfabriquées, dans le cadre de 100 jours de Félix Tshisekedi.

Jeannot Muhima qui devait dédouaner et transporter ces maisons prefabriquées, après avoir touché 1 millions 100 mille dollars, sans terminer ce travail, ne l'a pas fait.

Beaucoup de choses sont dites en rapport avec ce procès du Directeur de cabinet du chef de l'Etat, Vital Kamerhe qui sera d'ailleurs diffusé en direct de la télévision publique ainsi qu'à la chaîne Canal Futur, appartenant au Directeur de cabinet. Il faut noter aussi par ailleurs, que le Président de la République n'a pas aussi revoqué son Directeur de cabinet.

Factuel.cd