Quelques déplacés de l'Ituri en 2018
Catégorie

En Ituri, la situation humanitaire n'est pas bonne pour la population de ce coin de la République Démocratique du Congo depuis 2018.

D'après un rapport de OCHA, validé par le service des mouvements des populations, un million de déplacés sont identifiés. Les autorités des territoires de Djugu, Irumu et Mahagi indiquent que toutes ces personnes se sont déplacées  à cause des exactions de groupes armés qui oeuvrent dans cette région.

Il faut souligné que les conditions de ces refugiés ne sont pas bonnes. Le dimanche 17 mai 2020, journée des Forces Armées, 6 localités de l'Ituri ont été attaqué par les assaillants du groupe armé CODECO en territoire de Mahagi, avec un bilan de 450 maisons incendiées et 3 morts, d'après la radio onusienne. 

Les autorités coutumières locales et les acteurs de la société civile, ajoute-t-on, lancent un cri d'alarme au gouvernement congolais de mettre fin à ces violences qui suscitent des tensions communautaires.

Factuel.cd