Eric
Catégorie

Face à la presse sportive ce mercredi 6 octobre 2021, au siège de la FECOFA, en conférence de presse d'avant-match, le sélectionneur malgache est resté longtemps modeste et surtout réaliste, vu la prestation de ses poulains pour les deux précédentes sorties.

Éric RABESANDRATANA a avoué que la RDC regorge des talents qui sont visibles dans les grandes compétitions européennes, telles que la ligue des Champions et la ligue Europa.

Mais il tient à rassurer qu'à Kinshasa, ses hommes ne veulent pas surtout se montrer ridicules.
Car selon lui, les deux défaites subies en ce début des éliminatoires ne sont que logiques puis que son ossature est encore en plein chantier.
Il a exhorté le peuple malgache à ne pas être trop rigoureux envers lui et leurs joueurs.
Les Barea donneront un meilleur rendement pour la CAN 2023.
Quant à la question de savoir, comment il trouve le groupe J au quel appartient son équipe , Éric RABESANDRATANA estime que le groupe est difficile.

L'essentiel pour eux, c'est de pas paraître ridicule. 
" Beaucoup avaient l'impression de minimiser la Tanzanie mais après, on s'est tous rendu compte qu'elle était mieux même plus que le Bénin.

La RDC connait une entamé difficile mais elle reste une grande équipe avec des joueurs des grandes valeurs, a-t-il poursuivi.
Le patron du staff technique malgache a aussi reconnu que son équipe est en transition.

"On savait dès le départ que ça sera difficile. Nous, on est soit battu par des scores étriqués sachant que nous sommes en phase de reconstruction, a souligné Éric RABESANDRATANA.

Avec zéro point, les Barea se trouvent dos au mur. Battre la RDC ou faire match nul pour se maintenir, serait idéal.

Doudou Mbala