Félix Tshisekedi au stade des martyrs
Catégorie

C'est une grosse déception qui a gagné le coeur du chef de l'état Félix Antoine Tshisekedi ce samedi 14 Novembre 2020, à l'occasion de la réception des Palancas Negras d'Angola. À la base, cette contre performance réalisée par les fauves congolais samedi, face aux Angolais dans le cadre de la 3ème journée des éliminatoires de la Can 2021.

Dans un match où l'on s'attendait à une équipe joueuse, Christian Nsengi Biembe a préféré bloquer la tanière avec deux milieux défensifs à savoir Yannick Bangala et Merveil Bope Bokadi. Conséquence, pas suffisamment des ballons pour un Joël Beya, sociétaire du Tout Puissant Mazembe qui a été préféré en lieu et place de Cédric Bakambu arrivé tardivement à Kinshasa.

Les léopards produisent un jeu insipide avec de moins en moins des actions tranchantes. À l'opposé, les Palancas Negras s'appliquent bien. Ils visitent à deux, trois reprises la cage gardée par le portier Joël kiassumbwa qui, heureusement pour la RDC a fait le boulot. (0-0), score à la mi-temps. Dans la tribune d'honneur, le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi est resté sur sa soif de voir l'équipe congolaise scorer, mais sans succès. Au retour des vestiaires, le sélectionneur de la RDC injecte du sang neuf et de l'expérience. C'est ainsi qu'il va opérer 3 changements de suite. Cédric Bakambu, Yannick Bolasie et Gaël Kakuta prennent respectivement la place de Samuel Moutoussamy, Joël Beya et Neeskens Kebano. Et tout de suite, il y a du rythme et de la vivacité dans cette rencontre. Les fauves congolais commencent à produire du beau jeu. Yannick Bolasie est plus visible dans son flanc gauche.

Il est même prêt à trouver la faille sur une frappe enroulée qui touche le montant gauche du portier angolais. La plus grosse occasion du match côté Congolais.( 63ème minute). La RDC se rapproche de plus en plus du but angolais. Malheureusement, l'on joue soit à la mal chance, soit à la précipitation. À l'image d'une tête de Chancel Mbemba qui passera au dessus du cadre. (72ème minute). 79ème minute, l'heure choisie par Christian Nsengi Biembe de faire entrer les deux hommes forts de Raja de Casablanca, Ben Malango qui prend la place de Jordan Botaka et Fabrice Ngoma Luamba pour Bope Bokadi.

Mais rien ne sera marqué. Même lors que Cédric Bakambu reprenant une profondeur de Bolasie, butera sur le gardien angolais. Au coup de sifflet final, pas de but libérateur pour les léopards. (0-0), un troisième nul d'affilée dans ces éliminatoires de la CAN Cameroun. Du coup, le chef de l'état comme d'ailleurs les 80 millions de congolais émettent de doute sur la capacité de cette équipe d'aller chercher les 3 points à Luanda, en Angola, mardi 17 novembre prochain, lors de la phase retour de cette double confrontation.

Ainsi par ce match nul, les léopards n'ont pas pu honorer la présence du sportif numéro 1 qui s'est déplacé au stade des martyrs avec la ferme conviction de voir les fauves congolais l'emporter. (0-0), score final. Au classement partiel, la RDC reste caler à la 3ème à la 3ème place, après 3 nuls derrière le Gabon ( premier avec 7 points) et la Gambie (2ème 4 points).

Doudou Mbala