Manque
Catégorie

Il y a un relâchement de mesures barrières observé à Kinshasa. La pandémie à Covid-19 existe bel et bien il faut en être conscient.

Nous sommes à Kinshasa capitale de la République Démocratique du Congo où il y a une année, la population a été soumise à un confinement pour empêcher la prolifération de cette pandémie et cela était fait.

Suite aux difficultés sociales et économiques causées par ce confinement, le déconfinement était le plus grand souhait de toute la population congolaise, déconfiné il y'a quelque mois le gouvernement congolais se martèle sur les gestes barrières ( port de masques, distanciation sociale, lavage systématiquement des mains, etc) car selon lui la pandémie existe encore, mais hélas la population définie le déconfinement comme la fin de la pandémie.

Sur terrain le constat fait par notre rédaction nous laisse sans voix, car même ceux qui sont censés respecter les mesures n'en font plus office, certains députés et sénateurs ne portent plus de masque et même les policiers ne poursuivent plus les gens pour les masques. Dans les églises, la distanciation n'existe plus et c'est ce qui rends dubitatif certaines personnes sur l'existence de la pandémie en RDC.

D'après beaucoup d'observateurs, le gouvernement congolais devait mettre en place une communication efficace, car c'est le manque de communication qui est à la base de ce doute auprès de la population kinoise.

Salem Amorli Dikembo/Stagiaire