Boris et Tshisekedi
Catégorie

Le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi a envoyé un message clair au premier ministre du Royaume Uni, Boris Johnson en ces termes : « Le peuple de la RDC veut la paix, recherche la sécurité dans son pays d'origine ».

Le chef de l'état, dans ce message adressé à Boris Johnson et à ceux qui prendront part à la réunion des chefs du gouvernement de Commonwealth, qui se tiendra à Kigali au Rwanda, du 20 au 26 juin 2022, a rappelé que le peuple congolais ne veut que la paix.

« Nous avons le droit d'exiger que nos voisins respectent notre territoire. Le peuple de la RDC veut la paix, recherche la sécurité dans son pays d'origine. Les civils de l'Est du Congo sont innocents sous l'attaque brutale de notre voisin », a-t-il indiqué. 

Par ailleurs, il demande à la Communauté internationale de mettre la pression sur le Rwanda, enfin qu'il retire ses troupes sur le sol congolais.

« Nous demandons à nos partenaires internationaux, en Afrique, aux États-Unis et en particulier au Royaume-Uni, de condamner cette invasion et de faire pression sur le Rwanda pour qu'il retire ses troupes de notre terre.

Compte tenu du récent accord d'immigration de 150 millions de dollars du Royaume-Uni conclu avec le Rwanda, nous espérons que le premier ministre Boris Johnson sera en mesure de tirer parti de son influence », a précisé Félix-Antoine Tshisekedi. 

Il convient de signaler que la situation demeure tendue entre la République Démocratique du Congo et le Rwanda. La RDC accuse le Rwanda de soutenir les terroristes du M 23 pour semer la terreur dans la partie Est de la RDC.

Jephté Matondo