Paul Ndungi
Catégorie

Le coordonnateur de la ligue des jeunes du parti ultra kabiliste l'Avenir du Grand Congo AGCO en sigle, Paul Ndungi a réagi, après avoir lu la lettre adressée à Néhémie Mwilanya par Jean Thierry Monsenepwo, sur l'éventuel retour au pouvoir de Joseph Kabila en 2023.

Paul

Rappelons que dans une lettre publiée le 6 septembre 2022, par Jean Thierry Monsenepwo, ancien membre du FCC et actuel membre de l'Union Sacrée, ce dernier a tenu des propos jugés discourtois par le coordonnateur des jeunes de l'AGCO, Paul Ndungi, soutenu par son président national Jean Calvin Mbweso Luseyi.

À titre de rappel, Jean Thierry Monsenepwo du parti FCU de Mende Omalanga a condamné les propos de l'ancien coordonnateur du FCC, Néhémie Mwilanya soutenant les paroles des habitants de sa contrée, pour le retour aux affaires de l'ancien président de la République Joseph Kabila, en 2023, après avoir qualifié d'échec plusieurs actions du régime actuel du président Félix Tshisekedi.

AgcoAGCO

Dans la lettre réagissant sur les propos de Néhémie Mwilanya, Jean Thierry Monsenepwo a expliqué qu'il est parmi les personnes qui peuvent aider l'ancien coordonnateur du FCC Néhémie Mwilanya à se regarder dans le miroir, ajoutant que l'ancien coordonnateur est un prisonnier de la nostalgie du palais de la nation.

‹‹Personne ne vous a connu comme militant ou cadre du PPRD, avant d'être Directeur de Cabinet de Joseph Kabila ››, a encore soutenu Jean Thierry Monsenepwo.

AGCO

Sans attendre trop longtemps, après avoir pris connaissance de la lettre de Jean Thierry Monsenepwo, le coordonnateur de la ligue des jeunes de l'AGCO, Paul Ndungi a réagi farouchement aux propos de ce dernier en indiquant que l'ancien coordonnateur du FCC Néhémie Mwilanya n'est pas un parvenu politique.

‹‹Monsenepwo devait plutôt se proposer d'aller à Mai Ndombe pour réunir les teke et les yaka qui continuent à se battre, alors qu'ils sont frères ››, a rétorqué Paul Ndungi, avant d'ajouter que ça montre combien le régime actuel est incapable de restaurer l'ordre public là bas, ainsi qu'à Bunagana, à l'EST de la République Démocratique du Congo.

Et pour montrer sa déception, Paul Ndungi du parti ultra kabiliste l'Avenir du Grand Congo AGCO du président Jean Calvin Mbweso, a informé à l'opinion que Jean Thierry Monsenepwo a donc déclaré une guerre avec la jeunesse de leur parti.

À ce sujet, il compte envoyer une lettre ouverte au président du parti FCU, Mende Omalanga pour la suite de ce dossier avec Jean Thierry Monsenepwo.

Djo Akeks