Quelques militants de Lucha interppellé par la police
Catégorie

Face à l'arrestation de 36 membres du mouvement citoyen, Lutte pour le changement ( LUCHA) par les autorités judiciaires de Goma, dans la province du Nord-kivu, Martin Fayulu exige une liberté sans condition de ses activistes de droits de l'homme.

« L'arrestation de 36 militants de la Lucha à Goma est inacceptable. On ne peut pas empêcher les citoyens congolais de faire usage de leurs libertés et d'exercer leurs droits fondamentaux. Nous  réclamons leur libération immédiate et sans condition » exige l'Ex- candidat à la présidentielle de 2018.

En effet, les membres du mouvement citoyen, Lutte  pour le Changement, ont été arrêtés puis transférés à la prison centrale de Munzenze, pour avoir initié un sit-in devant le bureau de l'opérateur de la téléphonie  mobile Airtel à qui, ils exigent de donner des réponses à leurs revendications.

On signale également que, le même mouvement, s'est poursuivi dans d'autres villes du pays, notamment, à Bukavu dans la province du  Sud-Kivu et à Matadi, dans la province du Kongo Central, où plusieurs arrestations sont également signalées.

Factuel.cd