Jean-Calvin Mbweso en plein meeting
Catégorie

Le responsable du parti politique Avenir du Grand Congo, AGCO, en sigle, Jean Calvin Mbweso a des idées claires sur l'alternance pacifique dans son pays la République démocratique du Congo, survenue le 24 janvier 2019.

D'après cet ancien du parti ''Alliance des Nationalistes pour la Démocratie (ANADEC), où il a montré ses prouesses avec l'adhésion de plusieurs membres et l'organisation de plusieurs manifestations à succès, la date du 24 janvier devait être célébrée avec faste pour commémorer l'alternance pacifique entre le président Joseph Kabila et Félix Tshisekedi.

Jcm

Jean-Calvin Mbweso et son parti politique AGCO, proche de Joseph Kabila, rappellent à l'opinion que depuis l'indépendance de la RDC jusqu'à ce jour, c'est pour la toute première fois dans l'histoire politique de la République Démocratique du Congo depuis Joseph Kasa- Vubu, Joseph Désiré Mobutu en passant par Laurent Désiré Kabila et Joseph Kabila Kabange, qu'on parle et on assiste à l'alternance pacifique au sommet de l'État.

Jcm

Jean-Calvin Mbweso a indiqué au cours du lancement officiel de son parti politique Avenir du Grand Congo, dans la commune de Bandalungwa que la RDC n'a jamais connu un Président de la République sortant et un Président entrant à l'issue des élections organisées et autofinancées par le pays, occasionnant une alternance pacifique, démocratique et civilisée, depuis l'accession du pays à l'indépendance en 1960.

Jcm

D'après Jean-Calvin Mbweso, cette alternance pacifique a dérangé certaines puissances occidentales et autres impérialistes, le fait de voir de leurs propres yeux, deux grands leaders d'opinion issus de courants politiques différents se succéder sans leur appui, bénédiction et sans violence.

Pour terminer son propos, Jean-Calvin Mbweso de l'AGCO a indiqué ceci : "Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l'État, Notre Camarade Patriote Patrice Emery Lumumba avait dit", rappelle -il : "l'histoire du Congo sera écrite au Congo par les congolais".

C'est dans la même optique que l'Avenir du Grand Congo, "l'Oreille du Peuple" vous approche avec les hommages les plus déférents pour solliciter votre participation personnelle, en tant que garant de la nation, pour la commémoration effective de la date du 24 janvier 2019, comme un jour légal dédié à la Journée de l'alternance pacifique, pour immortaliser cette passation de pouvoir historique dans la région d'Afrique Centrale en générale et en République Démocratique du Congo en particulier.

Factuel.cd