logo ESU
Catégorie

Alors que la rentrée académique était prévue pour ce mercredi 5 janvier 2022, dans toutes universités et instituts supérieurs à travers l'étendue nationale, les professeurs, eux ont décrété une grève sèche ce même jour.

Ils sont suivis par tous les chefs de travaux qui au travers le président du syndicat des Chefs des Travaux et  Assistants appelle au respect du mot d'ordre de la grève, afin de mettre la pression à l'État congolais pour répondre à leur désidératas.

Il s'agit notamment de la réduction de l'écart de salaire, la mécanisation des assistants et Chef des Travaux Nouvelles Unités, et l'actualisation de grades.

« il s'agit de revendications nobles que nous sommes entrain de poursuivre. Nous aimerions à ce que l'assistant de premier mandat soit payé la moitié de ce que gagne un  Professeur Ordinaire», a déclaré René Mvutu, président du Syndicat des Chefs des Travaux et Assistants.

Signalons que c'est depuis le lundi dernier que les professeurs avaient déclaré la grève. Ces derniers réclament l'amélioration de leurs conditions de travail.

Jephté Matondo